Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

Pétition contre la déviation de Champigny sur Yonne 89 - Déchage du Lieu-dit " La Tournelle "

17 Octobre 2013, 05:13am

Publié par c3v maison citoyenne

Le sous-préfet Hamel-Francis Mekachera joue un rôle de « médiateur, facilitateur » dans le dossier sensible concernant la circulation des camions de la Coved.

Les dates-clés

1981 : Arrêté préfectoral autorisant la Commune de Champigny à exploiter une décharge contrôlée d’ordures ménagères, définissant le cadre de cette exploitation et fixant un certain nombre de contraintes à la charge de l’exploitant de la décharge.

1994/1995 : Enquête d'utilité publique ayant débouché sur un arrêté préfectoral définissant un Plan d'Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés (mise en place de tri, développement des filières de recyclage, fermeture des décharges en limitant le dépôt des déchets ultimes -non recyclés- dans des sites d'enfouissement autorisés). Ce Plan Départemental est en force jusqu'au 30 juin 2001.

Septembre 1997 : Arrêté ministériel réglementant les sites classés de traitement des déchets.

Décembre 1997 : Convention entre la Commune de Champigny et la Société STS confiant à cette dernière l'exploitation de la décharge de Champigny, en conformité avec la réglementation en vigueur et l'arrêté de 1981. La validité court du 01/01/98 au 31/12/2002. La convention est ensuite renouvelable par tacite reconduction annuelle jusqu'en 2012. Cette convention ne fait aucunement référence à l'arrêté ministériel de septembre 1997.

Août 1998 : Arrêté Préfectoral modifiant celui de 1981 en substituant à la Commune de Champigny, la Société STS qui devient le bénéficiaire de l’autorisation préfectorale d’exploiter la décharge.

2001 : Ramassage des ordures ménagères organisé par la Communauté des Communes (taxes d’ordures ménagères maintenant payées par les  habitants à Pont-sur-Yonne)

2002 : Enquête d’utilité publique pour la révision du Plan d’Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés de 1995, dont les dispositions pourraient augmenter considérablement la quote-part de déchets régionaux supportée par la décharge de notre Commune.

Et déjà en 2002 !

Réunion de la CLIS : 6 novembre 2002

9.           70 à 80 passages journaliers de camions, parfois de très gros semi- remorques, empruntent les rues  des FOURS, des CAVES, de BEAUMONT, rapidement et bruyamment, à des heures de sorties des classes primaires en fin de matinée. N’appartient-il pas à la société exploitante qui a détérioré avec ses camions cet été le revêtement bitumeux de la rue des FOURS sur la totalité de sa longueur (1 Km) de réparer et de mettre en place une déviation du centre du village ?

Projet 2008

2010

Nouvel extrait de ce lourd dossier...

3. Des nuisances considérables vont être engendrées pour Champigny et les communes voisines : un mur de déchets de 23 mètres de hauteur car COVED a le projet de ne plus enfouir mais d'empiler les déchets sur un site déjà plein. Notre paysage en sera défiguré, et nous aurons un énorme chantier de terrassement et des détritus à tous vents, et des odeurs insupportables pendant plus de 20 ans. Il faudra 50 ans au moins pour que le paysage ressemble à l'image idyllique que l'on nous montre dans le dossier. Un trafic routier catastrophique va être engendré (170 véhicules par jour, c'est-à-dire 44.200 véhicules par an). Les contribuables auront à supporter les frais de réparation des routes.

2008

2010

Ce dossier complet jusque 2010 ICI

 

ET EN 2013 !

Le préfet de l’Yonne a autorisé en 2011 l’extension d’une décharge à Champigny sur Yonne, en milieu rural alors que les voies d’accès n’étaient pas prévues pour le transit intensif des camions ; aujourd’hui, après des accidents routiers, des tonnes de déchets renversés, des envols de plastiques à perte de vue dans les champs et les forêts environnants, après les plaintes des maires des villages traversés par les camions, le préfet projette de créer une déviation coûteuse ( 2 millions d’euros à ce jour) dans une zone urbanisée par des pavillons, dans le village déjà transformé en poubelle du département par l’existence de la décharge. De plus, l’augmentation du volume d’enfouissement est à la main du conseil municipal et peut être revu à la hausse en 2014 ; si il y a augmentation du volume, le corollaire sera de créer cette déviation ; c’est le serpent qui se mord la queue.

Pétition du Collectif contre l’extension de la décharge de Champigny à l’intention du Préfet de l’Yonne

N’acceptons aucun projet, ni de déviation pour la méga-décharge de Champigny, ni d’augmentation du volume d’enfouissement, ni aujourd’hui, ni demain, ni jamais !!!!

Vous pouvez signer la pétition sur l'Yonne l'autre ICI

Pétition contre la déviation de Champigny sur Yonne 89 - Déchage du Lieu-dit " La Tournelle "
Pétition contre la déviation de Champigny sur Yonne 89 - Déchage du Lieu-dit " La Tournelle "
Pétition contre la déviation de Champigny sur Yonne 89 - Déchage du Lieu-dit " La Tournelle "

Commenter cet article