Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

RIONS UN PEU AVEC "LE RESISTANT" GUY BEDOS !!! Un humoriste a-t-il tous les droits, y compris celui de l'insulte ?

15 Octobre 2013, 16:05pm

Publié par c3v maison citoyenne

Guy Bedos insulte Morano : il a tort, elle n'est pas "conne" mais elle dit des conneries !

Samedi 12 octobre, la conseillère régionale de Lorraine et ancienne ministre UMP Nadine Morano a indiqué vouloir déposer plainte contre Guy Bedos (79 ans !) après que ce dernier l'a injuriée dans son dernier spectacle. Interrogé par l'AFP, ce dernier a expliqué « ne rien regretter », soulignant qu'il ne s'agissait que d'un « incident minime ».


Guy Bedos ne s'excusera pas auprès de Nadine Morano. Vendredi 10 octobre, l'humoriste qui donnait une représentation dans une nouvelle salle de la municipalité PS de Toul, a injurié l'ancienne ministre de l'Apprentissage et de la Formation, la qualifiant de « conne » et de « salope » devant un public de 1 300 personnes.

En réaction,
Nadine Morano, conseillère régionale de Lorraine et ancienne candidate UMP à la mairie de Toul, a fait savoir par la voix de son avocat son intention de porter « plainte pour injures publiques » contre Guy Bedos en début de semaine.


Interrogé par l'AFP, l'humoriste est revenu sur « l'incident », qu'il a tenu à minimiser, précisant qu'il ne s'agissait que de « trois phrases dans un spectacle d'une heure quarante ». L'humoriste ne regrette qu'une chose : que les « soutiens » de l'ancienne ministre l'aient « hué » et que son spectacle ait « tourné au vinaigre ». Pas question toutefois de lui présenter des excuses : « « Que dire ?, a-t-il commenté. Je ne vais pas demander pardon à Nadine Morano pour ma langue rabelaisienne. J'ai mon langage à moi et c'était un spectacle, pas un meeting », évoquant un « incident minime, régional ». « On peut dire qu'elle [Nadine Morano, ndlr] l'a cherché. Elle a plus besoin que moi que l'on parle d'elle. Et ce n'était que trois phrases dans un spectacle d'une heure quarante. Alors, rendez-vous au tribunal, si elle veut, ça va me rajeunir ! », a ajouté l'humoriste de 79 ans. « Il n'y a que l'extrême droite qui porte plainte contre moi, Madame Morano rejoindra comme cela Jean-Marie Le Pen et quelques autres du FN », a-t-il conclu.

RIONS UN PEU AVEC "LE RESISTANT" GUY BEDOS !!! Un humoriste a-t-il tous les droits, y compris celui de l'insulte ?

Commenter cet article