Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

SENS - le théatre municipal vous accueil ! Programme 2013

24 Octobre 2013, 04:20am

Publié par c3v maison citoyenne

SENS - le théatre municipal vous accueil ! Programme 2013

THEATRE DE SENS ...

Reservations

Réservez vos places au théâtre
Théâtre municipal de Sens
21, Boulevard des Garibaldi
89100 Sens
03 86 83 81 00
Location du lundi au vendredi de 10h à 12h.

 

Informations pratiques
Les billets ne sont ni repris ni échangés. Toute réservation est ferme et définitive.
Toute place payée ne peut être ni annulée, ni reportée, ni échangée, ni remboursée.

Le mardi 19 novembre 2013
à 20h30

En v’là une drôle d’affaire

Nathalie Joly chante Yvette Guilbert
Théâtre musical, chansons


Voici le 2e épisode du destin d’Yvette Guilbert, la Reine du caf’ conç’. Personnage incroyablement audacieux, pionnière du féminisme, en 1900, elle résilie ses contrats en plein succès pour se tourner vers un répertoire exigeant en cherchant dans les origines de la chanson à parfaire et transmettre son art du parlé chanté.
Issues de la tradition populaire, les chansons de sa seconde carrière relèvent du conte et du fait divers. S’interrogeant sur les processus de création, de transmission, la position de l’artiste
dans le monde, elle incite à parcourir la terre pour apprendre la vie. « Sans les artistes, la Nation se meurt ! » écritelle.



Tarif plein 20 € / 18 € / 16 € - Tarif réduit 13 € / 11 € / 10 €

Le vendredi 22 novembre 2013
à 20h30

Colorature, Mrs Jenkins et son pianiste

Colorature, Mrs Jenkins et son pianiste
De Stephen Temperley - Texte français de Stéphane Laporte

Avec : Agnès Bove, Grégori Baquet, Sarah Colas
Mise en scène : Agnès Boury
 
New York 1930. Florence Foster Jenkins, riche héritière américaine, s’improvise soprano colorature et massacre les plus fameux airs d’opéra autant par la fausseté de sa voix que par ses fantaisies rythmiques.
Des années plus tard, au piano d’un club de jazz en vogue, Cosme Mac Moon, son accompagnateur, nous fait revivre les souvenirs à la fois hilarants et bouleversants des 12 années de leur étonnante collaboration et de cette incroyable ascension vers une célébrité dérisoire qui les mènera ensemble jusqu’au prestigieux Carnegie Hall.

Le samedi 7 décembre 2013
à 20h30 au théâtre municipal

Le porteur d'histoire


Le Porteur d’histoire est un roman, un film, un conte, une légende, un feuilleton littéraire haletant à la Dumas, qui nous entraîne dans une quête effrénée, un périple à travers le temps. Mêlant personnages célèbres et illustres inconnus, le Porteur d’histoire nous invite à relire l’histoire, notre Histoire, à travers celle de Martin Martin,
mais aussi celle d’Alia et de sa fille, d’Alexandre et d’Adélaïde, de Marie-Antoinette ou du Prince de Polignac. Dans une course effrénée, cinq comédiens endossent les costumes d’une myriade de personnages. Ils sont là pour nous livrer un double héritage : un amas de livres frappé d’un étrange calice et un colossal trésor accumulé
à travers les âges par une légendaire société secrète.
 
Durée 1h35
Tarif plein 24 € / 22 € / 20 € - Tarif réduit 18 € / 16 € / 14 €

 


Le vendredi 13 décembre 2013
à 20h30

"Je vous céderais bien ma place mais elle est occupée"

D’après les mémoires et la correspondance de Groucho Marx, récital musical et humoristique
 
Pianiste : Frédéric Couraillon
Metteur en scène et narrateur : Didier Weill
Production : Théâtre Municipal de Sens
 
Merveilleux trublions du music-hall puis du cinéma comique hollywoodien, les frères Marx se distinguèrent très vite par un sens aigu de l’absurde, un humour musical, une virtuosité de mime chorégraphiée.
Si Chico et Harpo, Gummo et Zeppo résistèrent mal à l’oubli des années cinquante, Groucho entame alors une carrière d’animateur de télévision et d’auteur. Son génie, fait d’aphorismes cinglants, de misogynie ébouriffante et de «nonsense » ravageur trouve sa pleine mesure...
 
Durée 1h15
Tarif plein 20 € / 18 € / 16 € - Tarif réduit 13 € / 11 € / 10 €

Télécharger le programme 2013 - 2014

Historique et contact

Jadis, à l'emplacement du théâtre municipal, il y avait le cimetière de l'Hôtel-Dieu, déplacé en 1758 lorsqu'on commença à combler les fossés qui entouraient la cité. En 1838, Théodore Tarbé précise qu'il "était au couchant du terrain où est actuellement la salle de spectacle", mais cette salle n'est pas celle de notre actuel théâtre.

La salle mentionnée par Tarbé était située dans l'aile ouest de l'édifice construit à la fin du XVIIIe siècle avec les matériaux provenant de la démolition du château des archevêques à Noslon ( l'aile est abrite l'actuelle Brasserie du Théâtre ).
Comme le rappelle Étienne Dodet dans son étude sur "Les origines du théâtre municipal", il semble que ce soit en 1808 que fut donné le premier spectacle en ce lieu, acquis par la Ville en 1827. Parmi les spectateurs assidus des spectacles donnés dans cette salle, citons Stéphane Mallarmé qui tint la rubrique théâtrale du journal "le Sénonais" à la fin de 1861 et au début de 1862.

Commenter cet article