Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

Habitations à énergie positive pour cette année à St. Clément !

14 Janvier 2014, 15:49pm

Publié par c3v maison citoyenne

Trois habitations à énergie positive (Bepos) sortiront de terre en fin d’année à Saint-Clément

D’ici l’hiver prochain, la rue Charles-de-Gaulle à Saint-Clément se dotera de trois logements à énergie positive, labellisés Bepos.
 
Une première dans l’Yonne.

 

un logement qui produit plus d'énergie qu'il n'en consomme. C'est le doux rêve de tout résident et la force d'un Bâtiment à énergie positive (Bepos), l'actuel must en matière d'écohabitat. Le concept, dit écologique, économe et ultra-performant, est en passe d'être testé grandeur nature, aux portes de Sens. Et tient de l'exclusivité dans le département.

« Dépenser moins pour vivre mieux »

Trois habitations nouvelle génération s'implanteront à Saint-Clément, rue Charles-de-Gaulle, au sein d'une zone pavillonnaire. Les permis de construire acceptés, les fondations débuteront en février, pour une livraison estimée à l'hiver prochain. Répartis sur deux parcelles de 700 m ², les trois logements innovants (dont un à étage) bénéficieront de 137 m ² habitables.

Au premier coup d''il, ces « maisons du futur » à très basse consommation d'énergie n'ont rien de futuriste. Leur force réside surtout dans une technologie de pointe. « On dépasse la RT (réglementation thermique) 2020. Concrètement, ces maisons ont dix d'avance », soutient Benoît Prely, chauffagiste de formation. Il est à l'origine de ce groupement d'habitations, imaginé dès 2008. « Dans un style à l'américaine, avec des espaces non fermés et végétalisés », poursuit le spécialiste en réhabilitation de bâtiments. Panneaux solaires photovoltaïques, plancher chauffant, ventilation thermodynamique, laine de roche seront autant d'atouts précieux.

La certification Bepos - le projet immobilier l'obtiendra à l'issue des travaux après diagnostic -, dépasse le label Passive House, une mouvance allemande dédiée aux habitations passives et positives.

 

Les demeures d'avenir s'annoncent comme surisolées et très économes en chauffage. « Environ 300 € à l'année, assure Norbert Marmounier, de la société Fluides Ingénierie Internationale, à Saint-Martin-du-Tertre. Ce que vous perdez en mensualités de crédit, vous le gagnerez en économies d'énergie au bout de l'année. À force de voir augmenter les prix de l'énergie, les gens vont s'y mettre. » Le bureau d'études martinot traite les aspects thermiques et de systèmes énergétiques autour de ce projet. « Tout est calculé à partir d'un logiciel du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). »

La puissance des ampoules, jusqu'à la consommation du four ou de la machine à laver. À terme, via écrans, les résidents auront un suivi en temps réel de la gourmandise des différents appareils ménagers. « Notre clientèle sera certainement sensible aux questions énergétiques et écologiques », anticipe Benoît Plery.

Un logis à 150.000 € ?

Le concepteur, dont la belle-famille vit à Saint-Clément, table sur 2.000 € le m ² au maximum, pour une maison estimée à 150.000 €, générant de petits profits. « Ce n'est pas plus cher qu'une maison standard en parpaings. »

Mis à part l'intérêt économique, Benoît Plery insiste sur la fonctionnalité du bâti, l'accès aux personnes à mobilité réduite et l'ajustabilité de certaines pièces d'une maison type. Le tout dans un « périmètre écologiquement porteur », à Saint-Clément.

Avec le souci de « dépenser moins pour vivre mieux », le mini-parc immobilier se prédestine « à la portée de tout le monde ». Précision importante aux futurs acheteurs : l'une des deux maisons de plain-pied sera proposée en locatif. Une manière de garantir un turnover et une série de témoignages des habitants de ce nid douillet. Et sacrément intelligent.

 

Habitations à énergie positive pour cette année à St. Clément !

Commenter cet article