Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

THEATRE à VILLENEUVE SUR YONNE - M. DURAS: "La pluie d'été"_ 8 février - E. BOND: "Rouge noir et ignorant"_ 15 février -

10 Janvier 2014, 16:48pm

Publié par c3v maison citoyenne

THEÂTRE

8 février à 20h30

Espace culturel J.P. Pincemin

Villeneuve sur Yonne

Editions POL 1990



Récit tiré du film "Les enfants" (1984)

Ce récit est sûrement l'un des moins connus de Duras. Il occupe une place très particulière dans son oeuvre : s'il y a bien une histoire d'amour, entre frère et soeur (c'est déjà le cas par exemple dans
Agatha ), on note ici un certain "ancrage sociologique" : si les personnages sont somme toute assez fantomatiques (passé nébuleux, âge indéfini), l'histoire se situe dans un lieu précis, et non maritime, comme c'est souvent le cas chez Duras ; nous sommes à Vitry, au bord d'une autoroute, près d'un terrain vague, dans une famille d'immigrés, vivant des allocations.

Il y a le père et la mère, venus en France tardivement, Ernesto et Jeanne les deux aînés et les autres "brothers et sisters". Ils vivent à l'écart de tout, leurs enfants sont livrés à eux-mêmes, ils ne vont pas à l'école.

Parfois, on ramasse des livres près des poubelles et ...Ernesto se met à lire, alors qu'il n'a jamais appris à lire...Il se met à raconter l'histoire de David, le roi d'Israël à ses brothers et sisters. Devant un tel prodige, l'instituteur conseille aux parents de mettre Ernesto à l'école.

Mais, après quelques jours, il veut quitter l'école, car comme il dit "parce qu'à l'école, on apprend des choses que je ne sais pas". Ernesto, le génie, devient la curiosité de la ville, des médias, de la France entière....

Qu'a-t-il voulu dire ? Ernesto est présenté comme un enfant entre "onze et vingt ans". C'est un être à part, déjà trop grand, qui a tout compris au monde, qui a appréhendé la compréhension de l'univers et qui maintenant a perdu espoir, a peur, car, "le monde, ce n'était pas la peine".

Ernesto est le double du roi d'Israël qui a tout appréhendé et qui a compris que "tout est vanité des vanités et poussière du vent" ; Ernesto a été saisi, il a l'intuition du monde incomplet ; l'école ne peut donc rien lui apporter....hormis la peur, car il a compris qu'il manquait quelque chose au monde, qu'il était loupé....

Grandeur de l'intuition, de la porosité avec le monde face à l'autorité futile des institutions de la société...Pauvreté, solitude, marginalisation d'êtres immigrés. Mais c'est derniers, marqués par l'intuition, n'en sont que plus grands, ils sont à part.

Jeanne suit les pas de son frère et vit un amour incestueux avec lui mais ce paradis va prendre fin après la pluie d'été....Car, c'est la fin de l'enfance, ce paradis où l'on avait pas tout encore saisi...

Duras héroïse ces personnages à part, à priori en deçà de la connaissance, mais qui éprouvent, qui sont éblouis...Quand à la mère, elle se réfugie dans les souvenirs russes de la Neva enneigée...mais le paradis va prendre fin...

Poésie de la marginalité, poésie de l'incomplétude du monde, du vide et du manque que l'on ressent car la connaissance est poursuite du vent...Ernesto, le génie, a grandi trop vite et a saisi le vide de l'existence.

Duras fait alterner dialogues, narration ; on a l'impression que si, effectivement, l'auteur ancre plus que d'habitude son histoire dans un milieu sociologique, c'est pour mieux les en extraire, les placer au delà du monde, au dessus pour mieux l'appréhender. Et la société, elle, ne comprend pas, se montre perplexe....

15 février 2014 20h30

Théatre de Villeneuve sur Yonne

Au Journal de 13 heures, à la question d’un journaliste de France 2 qui lui demandait en conclusion d’une interview : « Que voudriez-vous que l’on écrive sur votre tombe ? », Edward Bond, avec un fin sourire, avait répondu : « “No parking”... »

Depuis bientôt cinquante ans, Edward Bond écrit des pièces de théâtre radicales, violentes, qui interrogent toutes les formes de la barbarie en poursuivant une seule obsession : comment être - comment devenir humains dans un monde ravagé par la guerre et par l’injustice sociale ? (Voir l’introduction à son œuvre sur ce site, en janvier 1998.)

 

&&&&&&&&&&&&@@@@@@@@@@@@@@&&&&&&&&&&&&&&

Chers amis,
Vous connaissez le travail de la Compagnie Archipel, pour avoir vu “Karl Marx le retour” d’Howard Zinn ou “Premier combat” de Jean Moulin, ou bien encore d’autres spectacles...
Ou alors vous appréciez la programmation que la Compagnie fait au Théâtre de Villeneuve sur Yonne...

La compagnie est en train de préparer “Petit manuel de campagne électorale” de Quintus et Marcus Tullius Cicéron.  
Ce thème nous a paru particulièrement judicieux en cette année 2014, toute pleine d’élections et de campagnes....

Quelques lieux en Bourgogne sont intéressés par ce spectacle, mais d’autres plus petits n’ont pas les moyens de nous accueillir, et nous aimerions comme “Karl Marx” pouvoir le jouer dans des endroits divers, et pas seulement des théâtres, et aussi ailleurs qu’en Bourgogne.
C’est pourquoi nous nous tournons vers vous et vous proposons de nous accompagner en co-produisant ce spectacle.
Nous avons fait appel à une plateforme de financement participatif qui s’appelle “Ulule” et qui nous permet de mener une collecte de fonds pendant quelques semaines.

Vous avez déjà sûrement été sollicités par ces propositions de financement participatif, nous ne sommes pas  les premiers.
Notre collecte ne sera effective que si nous remplissons l’objectif fixé : 2500,00 €.

En échange de vos dons,vous recevrez des contreparties, qui, nous l’espérons vous réjouiront.
Voici donc le lien qui vous permet d’accéder à notre page Ulule, et sur laquelle vous aurez tous les renseignements sur le projet :

http://fr.ulule.com/campagne-electorale/


N’hésitez-pas à faire tourner cette proposition, car ce qui compte n’est pas de donner beaucoup, mais d’êtres nombreux

Voici les premières dates de ce spectacle dans l’Yonne :


SENS MJC - La Fabrique vendredi 31 janvier 14 h  et 20 h 30 Tél 03 86 83 81 00
JOIGNY Salle Debussy jeudi 13 février 20 h 30 Tél 03 86 62 11 05
BRIENON Théâtre Perché dimanche 9 mars 15 h Tél 03 86 43 03 36
SAINTS Moulin de Hausse-Côte samedi 5 avril 21 h Tél 03 86 45 63 56

 



Merci d’avance pour l’intérêt que vous portez à cette proposition, très chaleureusement,


                                                          
A r c h i p e l

THEATRE à VILLENEUVE SUR YONNE - M. DURAS: "La pluie d'été"_ 8 février - E. BOND: "Rouge noir et ignorant"_ 15 février -

THEATRE VILLENEUVE SUR YONNE PROGRAMME 2014

THEATRE DE VILLENEUVE SUR YONNE PROGRAMME 2014

Commenter cet article