Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

25 mars 2014: Pour l'avenir de la démocratie, les associations sont nécessaires

25 Mars 2014, 12:23pm

Publié par c3v maison citoyenne

Mardi 25 mars 2014

 

 

Pour l'avenir de la démocratie, les associations sont nécessaires

 

Le premier tour des élections municipales montre une abstention record, une percée du Front National et un désaveu de la politique du gouvernement.

 

Mais qui ne voit que, parmi les causes principales, figurent le déclin de la vie sociale et la disparition de la vie associative dans les quartiers, dans les zones rurales, dans les territoires périurbains ?

 

Les gouvernements successifs et de nombreuses collectivités ont multiplié sans discernement les suppressions de subventions, le passage aux appels d'offres, l'allongement indéfini des délais de paiement, la complexification des procédures.

 

De ce fait nombre d’associations porteuses des valeurs de coopération, de responsabilité, d'égalité, de liberté et de fraternité ont disparu : par exemple la Cathode en Seine-Saint-Denis, télévision locale qui donnait la parole aux habitants des banlieues, Intolérage, qui travaillait à Marseille sur la tolérance chez les enfants dès la maternelle, les Clubs de prévention du Loiret et de Seine Maritime, etc. Les licenciements se sont multipliés dans des petites et moyennes associations qui « tenaient le terrain », avec les plans de rigueur successifs. Partout, les conditions de travail se dégradent et la capacité d'agir diminue. (LIRE ICI d'autres exemples)

 

Aujourd'hui, nous le disons avec force : pour l'avenir de la démocratie, les associations sont nécessaires.

 

Cela doit se traduire par une autre politique associative au niveau local, national et européen :

 

- la reconnaissance du rôle des associations dans la société. Celles-ci produisent avant tout du développement humain, de la participation à la vie de la cité, du lien social et de l'épanouissement des personnes. La création de richesse économique, bien que réelle, n'est jamais qu'une conséquence de leur activité et ne correspond aucunement à leur finalité ;

 

- des financements publics stables et garantis aux associations qui traduisent cette reconnaissance, dès le budget 2015 de l'État, avec le maintien des dotations globales aux collectivités et une autre orientation des subventions de l'État ;

 

- une autre réglementation nationale et européenne qui reconnaisse la diversité associative et favorise la libre initiative des citoyens, dimension indispensable de la démocratie.

 

Mais avec la signature du pacte budgétaire européen, la France est devenue un protectorat de la Commission européenne*. C'est pourquoi le changement incombe également aux instances européennes, qui portent une grande part de responsabilité dans la situation actuelle. Celui-ci doit se traduire après le renouvellement du Parlement européen et de la Commission par une autre construction européenne, dans laquelle les droits fondamentaux seront premiers par rapport au droit de la concurrence.

 

Faute de quoi la dérive que nous observons en France sera celle de toute l'Europe.

 

 

Le Collectif des Associations Citoyennes

 

Contact presse : Isabelle Boyer - 07 70 98 78 56 - contact@associations-citoyennes.net

C.A.C. : 108, rue Saint-Maur 75011 Paris - www.associations-citoyennes.net

 


*Le projet de budget est soumis à la Commission européenne avant toute mise en discussion au niveau national.

 

))))))))))@((((((((((
 
Collectif  des associations citoyennes n° 5
 

Bonjour à toutes et tous,

 

Suite a un problème informatique entre samedi 22 et mardi 25 février le site Internet et les mails (contact et isabelle@associations-citoyennes.net) étaient hors service (les mails envoyés à ce moment ne sont jamais arrivés et n'arriveront pas sauf si vous les renvoyez).

L'ECHO N°5 étant parti le 21 au soir beaucoup n'ont pu le lire donc voici une seconde chance de le faire !!
Veuillez nous excuser de ce contre temps et merci aux personnes qui ont pris le temps d'appeler pour signaler le problème.

 

Voici donc l'Echo N°5 à lire sans attendre :

LIRE l'ECHO N° 5 ICI

 

 

 

  A LA UNE  : « L’engagement associatif, une Grande Cause Nationale qui doit se concrétiser pour toutes les associations en mouvement »

 

Le Collectif des Associations Citoyennes se félicite de la décision du Premier ministre de faire de l'engagement associatif la Grande Cause Nationale pour 2014, afin de « valoriser et de promouvoir le rôle des associations et de l'engagement bénévole dans notre société ». [...] Celle-ci doit avoir des conséquences positives immédiates sur la préparation du budget 2015, d'une part en relâchant l’étau qui enserre les collectivités territoriales en raison de la baisse de leur dotation globale de fonctionnement, d'autre part en répartissant sur un plus grand nombre d'associations les subventions de l'État actuellement concentrées, pour les 3/4 de leur volume, sur les 750 les plus importantes. Car une Grande Cause Nationale ne saurait se réduire à un appel aux dons de grands mécènes ou de particuliers, sous peine de n’être comprise que comme un simple masque cachant le désengagement de la puissance publique. [...]

 

> Rdv à ne pas manquer : la réunion plénière du 8 mars à Paris 11ème de 9h30 à 16h30

 

Associativement,

 

Le Collectif des Associations Citoyennes  - contact@associations-citoyennes.net - 07 70 98 78 56

www.associations-citoyennes.net  et  www.nondisparitionassociations.net

www.facebook.com/collectifassociationscitoyennes

 

Réunion plénière du collectif samedi 8 mars 2014

 

vous êtes tous concerné-e-s !

 

Bonjour à toutes et tous,

 

Le collectif des associations citoyennes a défini, lors de son séminaire des 9 et 10 novembre 2013, 4 axes de travail pour l'année 2014 :

- Mobilisation sur le terrain, renforcement des collectifs locaux, mise en réseau des associations citoyennes participant au collectif au niveau local, régional et national, avec un mois d'interpellation des candidats aux élections municipales en février,

- Négociations avec le gouvernement (Jeunesse et Sports, ESS, Premier ministre, ministre de la Justice), avec un travail de fond pour connaître et faire connaître la situation des associations, renforcer les analyses et rédiger des argumentaires (non-concurrence, subventions/appels d'offres et à projets, relations associations collectivités, etc...),

- Mise en place de capacités d'information, de formation et de communication nécessaires pour diffuser beaucoup plus largement la situation des associations, les analyses et les positions prises et faire entendre la voix des associations citoyennes,

- Renforcement de l'organisation du collectif, avec d'une part des temps de débats, d'élaboration et de choix collectifs largement ouverts à tous ceux qui le souhaitent, d'autre part la constitution d'une association permettant le renforcement de l'équipe salariée, une visibilité vis-à-vis des financeurs et une mobilisation dans la durée de l'engagement bénévole.

 

Depuis novembre, le message du collectif a été largement relayé par les médias. Mais une intense campagne se développe pour laisser entendre que le déclin des financements publics est inéluctable et que les associations doivent se tourner vers les entreprises, vers la recherche d'argent sur Internet et adopter des méthodes managériales. Ce discours ne s'adresse évidemment qu’à une minorité d'associations.

 

Le collectif se réunira le samedi 8 mars de 9h30 à 16h30 pour :

              1/ mener une réflexion en profondeur sur la conception du monde associatif que nous voulons, face cette offensive idéologique ;

              2/ faire le bilan du mois d'interpellation des candidats aux municipales et débattre de la suite de notre action pour faire reconnaître le rôle essentiel des associations dans la société et leurs donner les moyens d’agir.

 

Cette journée est ouverte à tous ceux qui sont intéressés

 

Elle est précédée d'une Assemblée Générale de l'association pour mettre en en place un nouveau conseil d'administration, faire un historique et voter rapport financier, moral et d’activités : le vendredi 7 mars à 18h. Cette AG est ouverte à tous (adhérent-es et non adhérent-e-s) mais seul-e-s les adhérent-e-s voteront.

 

Les 2 rendez-vous devraient avoir lieu dans les locaux de Peuple et Culture (qui est aussi notre siège social),

au 108 rue Saint-Maur

75011 Paris

 

Amicalement,

 

Isabelle BOYER pour le Collectif des Associations Citoyennes

07 70 98 78 56 - isabelle@associations-citoyennes.net

www.associations-citoyennes.net et www.nondisparitionassociations.net

www.facebook.com/collectifassociationscitoyennes

Collectif des Associations Citoyennes

Collectif des Associations Citoyennes

Commenter cet article