Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

Mobilisation urgente (avant le 18 juillet) pour obtenir du Sénat une protection contre les pesticides

1 Juillet 2014, 04:32am

Publié par c3v maison citoyenne

Nous sommes maintenant plus de 130.000 à avoir signé la pétition pour demander une loi interdisant la pulvérisation de pesticides le long des habitations et des écoles!

Après être passé à l'Assemblée nationale en seconde lecture, le texte de la loi d'Avenir pour l'Agriculture revient au Sénat ces 17 et 18 juillet. Une première victoire a été emportée à l'Assemblée Nationale, grâce à vous et aux 130 000 signatures que notre pétition a recueilli, avec des mesures de précaution imposées près des écoles dans le cadre de cette loi. Mais ceci est encore insuffisant et il faut obtenir plus, notamment pour protéger les personnes également à leur domicile !


Nous avons dans cette seconde lecture au Sénat une dernière chance d'obtenir une réelle protection des riverains par rapport aux pulvérisations de pesticides proches de leur domicile et des écoles . Pour cela il faudra que les Sénateurs et Sénatrices améliorent l'article 23 du texte de loi qui ne prévoit en l'état aucune limitation de l'usage des pesticides à proximité des habitations et seulement des mesures insuffisantes près des écoles.

Obtenons que le Sénat réintroduise les amendements que le Sénateur Joël Labbé et la Sénatrice Nicole Bonnefoy avaient fait adopter lors de la première lecture, propositions visant à pouvoir mettre en place des Zones non Traitées le long de tous les lieux de vie !

Pour cela nous avons besoin de vous : envoyez des tweets pour alerter les principaux Sénateurs et Sénatrices concerné(e)s dès aujourd'hui et jusqu'à vendredi 18 juillet.


Continuer à faire circuler et signer notre pétition
www.change.org/pesticidesriverains .


Merci d'avance pour votre aide précieuse ! L'équipe de Générations Futures.



 

Mobilisation urgente (avant le 18 juillet) pour obtenir du Sénat une protection contre les pesticides

Commenter cet article