Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

Gaz de schiste Dicy - lettre ouverte adressée à Ségolène Royal. Envoyez lui vos courriers...

1 Octobre 2014, 04:35am

Publié par c3v maison citoyenne

CONSULTATION PUBLIQUE TERMINEE

CE VENDREDI 10/10 MATIN 8H00

LA SUITE SUR LA PETITION DEPARTEMENTALE CONTRE LES GAZ & HUILE DE SCHISTE DANS L'YONNE ET AILLEURS :

http://yonnelautre.fr/spip.php?article7685&debut_

signatures=45#pagination_signatures

 

<Pétition ici>

+

adressez vos courriers à Mme Ségolène Royale

segolene.royal@developpement-durable.gouv.fr  


----------@----------

 

Lettre ouverte à la Ministre suite à la floraison de consultations publiques liées à la recherche d'hydrocarbure

 


POUR INFO / A lire la lettre ouverte des collectifs locaux anti gaz de schiste
 


Objet : Madame Royal,
"tant que je serai là il n'y aura pas d'exploitation du gaz de schiste",
c'est INSUFFISANT!!!
 


Bonjour, le feuilleton continue… 
Depuis le 19 septembre, le site du Medde s'est enrichi d'une dizaine de nouvelles consultations publiques concernant des permis situés dans l'Aisne, les Bouches-du-Rhône, le Loiret, les Landes, la Marne, la Meurthe et Moselle, la Moselle, le Vaucluse, l'Yonne,… 


• les permis de Dormans, Montmort et Saint-Martin d'Ablois (Aisne et Marne) 952 km2 au total, à quelques kilomètres de Château-Thierry!

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-attribution-de-permis-a764.html


• le permis de Calavon, 870 km2 (Bouches-du-Rhone, Vaucluse)
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-attribution-de-permis-a762.html#forum15341


• les permis de Cezy et de Dicy (Yonne et Loiret)
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-attribution-de-permis-a763.html


• les permis de Rouffy et Estheria (Marne)
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-attribution-de-permis-a765.html


• le permis de Tartas - 2834 km2 (Landes)
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-attribution-de-permis-a766.html


Les collectifs refusant l'exploration et l'exploitation des gaz et pétrole de schiste ont, bien évidemment, pris note de la déclaration de Ségolène Royal, dimanche 28 sur Europe 1, faisant suite au revirement de Nicolas Sarkozy. 
Nous avons entendu que tant qu'elle serait ministre il n'y aurait pas d'exploitation du gaz de schiste. 
C'est bien le minimum qu'on puisse attendre de la Ministre qui vient de proposer une loi sur la Transition Energétique. 
Malgré ces déclarations qui semblent définitives, les services du Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie finalise l'instruction de plus d'une douzaine de nouveaux permis de recherche exclusifs d'hydrocarbures liquides ou gazeux [PERH]


Ces dossiers ont tous été déposés avant le vote de la loi Jacob (Juillet 2011) interdisant l'usage de la Fracturation Hydraulique. 
L’ensemble des documents déposés par les entreprises pétrolières, à l'appui de leurs demandes de permis, non seulement faisait état de leur savoir-faire en matière d’exploitation de pétrole ou de gaz de schiste mais de plus, évoquait sans ambiguïté la recherche d’hydrocarbures non conventionnels. 
Certes, ces mêmes entreprises ont signé, depuis la loi Jacob de juillet 2011, un document par lequel elles s’engagent à respecter la loi en ne procédant pas à des fracturations hydrauliques. Là encore, c'est bien le moins qu'on puisse attendre d'une entreprise opérant sur le sol français, c'est qu'elle respecte la loi ! 
Qui peut croire que les objectifs géologiques puissent changer en quelques mois?
Les hydrocarbures ont mis des centaines de milliers d’années à se former, ils deviendraient « conventionnels » en quatre ans, juste parce qu’une loi interdisant la fracturation hydraulique, seule méthode permettant la récupération des hydrocarbures non conventionnels, a été votée au cours de l’été 2011. 
La géologie française est capable de se plier à la loi. C’est sans doute encore un effet de l’exception culturelle française!


L'histoire nous a montré que le plus difficile pour un pétrolier c'est d'obtenir un permis de recherche. 
Ensuite, il obtient généralement assez facilement le renouvellement de son permis (en tout 3 fois la durée initiale de 4 à 5 ans) et tout aussi facilement le droit d'exploiter par la suite. 
Il ne suffit pas de déclarer qu'il n'y aura pas d'exploration tant qu'on est ministre. Les citoyens attendent un geste fort. 
Pourquoi Ségolène Royal n'a-t-elle pas dit qu'elle ne signerait aucun nouveau permis? 
Pourquoi n'a-t-elle pas dit qu'elle allait demander à ses services de geler toutes les nouvelles instructions de demandes de permis? 
Comment peut-elle avoir pour objectif de participer activement à la lutte contre le réchauffement climatique et simultanément accepter que de nouveaux permis de recherche d'hydrocarbures soit proposés à sa signature? 


Pourquoi ses services s'obstinent-ils à qualifier ces nouveaux permis de “conventionnels” alors que les pétroliers, eux-mêmes, avaient décrit leurs objectifs comme non conventionnels ! 
Il semble que le génie français a la capacité de croire à l'existence de nouvelles méthodes d'exploration des gaz et pétrole de schiste. 
Pourquoi les américains, champion de l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels continuent-ils à employer la fracturation hydraulique si de nouvelles méthodes, moins polluantes, peu gourmandes en eau, plus rentables étaient disponibles? Il n'y a aucune alternative à la fracturation hydraulique. 
Délivrer des permis aujourd'hui, c'est l'assurance de voir des fracturations hydrauliques être opérées dès que le pouvoir politique aura cédé aux lobbies des hydrocarbures. 

 
Y a -t-il urgence à vouloir octroyer de nouveaux permis à l’époque où il est question de transition énergétique, où la question du climat est de plus en plus préoccupante? 
L’Etat n’a strictement aucune obligation à répondre positivement à ces demandes de PERH. 
Laissons les hydrocarbures là où ils sont. 
Si les mêmes sommes étaient investies dans des énergies renouvelables on ne pourrait qu’être satisfaits. 

 Toutes ces raisons ont amené les collectifs "non au pétrole et au gaz de schiste" à rédiger une lettre ouverte à Ségolène Royal lui demandant instamment de ne pas signer de nouveaux permis de recherche, de ne plus signer de renouvellement ni de mutation de permis déjà octroyés. 


Vous trouverez ci joint le texte de la lettre ouverte adressée à Ségolène Royal. 

 


 
N'hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de la moindre information complémentaire. (isabelle levy - 06.63.04.05.19 - ou par mail)


En espérant que vous trouverez un usage à ces documents et informations.
bien cordialement,


____________________________


isabelle levy - collectif du pays fertois 
http://colfertois.canalblog.com/
http://www.scoop.it/t/schiste2

A l'intention des asso.

PROCÉDURE D’ATTRIBUTION DES PERMIS

http://www.stopaugazdeschiste07.org/spip.php?article272

Commenter cet article