Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

NOUVEAUTE: débuté le 7 MAI - C3V Maison citoyenne présente: "Ces merveilleux instants de lecture" - L'ESTHETIQUE DE LA RESISTANCE - Roman de Peter WEISS, lu par l'écrivain Laurent GRISEL.

4 Mai 2013, 05:26am

Publié par c3vmaisoncitoyenne

lecture.jpg

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Une nouveauté C3V - Maison citoyenne !

Débuté le mardi 7  mai

 

La suite tous les 2ème mardi du mois

 

Des séances de lecture avec pour objectif un roman

en trois volumes écrit par  

 

Peter WEISS et lu par l'écrivain Laurent GRISEL

 

PW_EdlRésistance_4pagesC3V_ff.pdf PW_EdlRésistance_4pagesC3V_ff.pdf
3596 Ko   Afficher   Télécharger  

L'ESTHÉTIQUE DE LA RÉSISTANCE,

ROMAN

Ces séances se dérouleront par périodes d'une heure env.

à raison d'une fois tous les 2ème mardi du mois à 19 heures.

 

Voici pour commencer les premières dates:

 

- le 7 mai

- le 11 juin

- le 9 juillet etc.

 

Nous nous retrouverons à la librairie pâtisserie de Philippe Baron

 

"Bis répétitas"

 

41 rue Gabriel Cortel (rue piétonne) à Joigny

(face à l'ancien magasin bio du C3V)


(Voir plan de la ville en bas de page)

 

Un lieu très convivial où des jus de fruits frais/café/thé/chocolat/boissons sans alcool pourront être servies.

 

Étant donné l'exiguïté / intimité des lieux, nous vous

 

demanderont de vous inscrire à l'avance;

 

les places seront limitées !

 

réserver < ICI >

 

ou au 03 86 91 51 99

maisoncitoyenne89@free.fr

 

Chaque lecture est précédée d'une brève présentation.

Voici le site de ces soirées lecture où vous trouverez: 

dates - condensé des lectures précédentes - personnages de l’œuvre - etc....

http://www.imagine3tigres.net/spip.php?article231

Lectures organisées et soutenues
par C3V-Maison citoyenne, Joigny

"Libre participation aux frais."

 

Pour suivre les lectures : http://www.imagine3tigres.net/spip.php?rubrique33

 

Sur Peter Weiss et L'Esthétique de la résistance : http://remue.net/spip.php?rubrique116


weiss.jpg

L'auteur:

 

    Peter Weiss a commencé de composer sa trilogie au début des années 70. Le premier volume, publié en 1975, a connu immédiatement un très grand écho, au point de susciter la réunion de groupes de lecture, créant autour de ce livre un lieu de rencontres et de débats. Le deuxième volume a paru en 1978, le troisième en 1981, un an avant sa mort.

weiss livre

le roman:

 

Ce roman est une sorte d’autobiographie collective des avant-gardes politiques et artistiques, de 1937 à la fin de la guerre. Un groupe de jeunes ouvriers, dans ces années les plus dures de l’histoire européenne, découvrent des chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art : les sculptures du temple de Pergame reconstitué dans le musée de Berlin, Le Château de Kafka, Guernica de Picasso, Le Radeau de la Méduse, de Géricault. La période couverte par ce roman des années de guerre est élargie, de fait, à celle de notre civilisation et nous invite à la repenser tout entière.

Les trois personnages principaux, dont le narrateur qui est à la fois acteur et témoin, nous font revivre la lutte contre le nazisme, la guerre d’Espagne, la fuite et le refuge en Suède, la guerre qui s’y livre entre polices secrètes et agents du Komintern, les débats entre socialistes et communistes, entre avant-gardes artistiques et avant-gardes politiques...

Présent historique, débats politiques et esthétiques, sans cesse mêlés, se renvoient l’un à l’autre. Toutes les contradictions sont avivées, affrontées sans faux-fuyant, suivies dans leurs ultimes développements.

L’écrivain Peter Weiss fut également peintre, dramaturge et cinéaste et, du début à la fin de ce texte, on éprouve la puissance évocatrice de ces trois pratiques artistiques. Chaque scène a une très forte présence visuelle, on sent chaque nuance de la lumière filtrée par les rideaux, de l’éclairage impitoyable des extérieurs d’une ville sous domination brune, comme l’immensité de la grange qui abrite les volontaires de la guerre civile espagnole. Les prises de parole sont mises en scène de façon nette, tranchante, débarrassées de toute fioriture : les personnages existent d’emblée, et seulement par leur parole. À la façon d’une caméra posée sur l’épaule on suit leurs regards et on les regarde, on voit ce qu’ils voient, la position assignée aux lecteurs étant à la fois critique et introspective.


L’esthétique de la résistance, roman ; traduit de l’allemand par Eliane Kaufholz-Messmer ; 3 volumes parus en 1989, 1991, 1993 ; Klincksieck éd., collection Esthétique.

Ce roman est lu intégralement à voix haute.

 

Le lieu: (cliquer pour agrandir)

 

plan-joigny-3.jpg

NOUVEAUTE: débuté le 7 MAI - C3V Maison citoyenne présente: &quot;Ces merveilleux instants de lecture&quot; - L'ESTHETIQUE DE LA RESISTANCE - Roman de Peter WEISS, lu par l'écrivain Laurent GRISEL.

Commenter cet article