Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

Le Japon arrête son dernier réacteur nucléaire, mais jusqu'à quand ?!!

7 Mai 2012, 07:53am

Publié par Collectif d'action des 3 vallées

6-mai-japon.jpg

Le 6 mai, le Japon arrête son dernier réacteur nucléaire, mais jusqu'à quand ?!!

Au-delà de son impact sur les populations et l'environnement, la catastrophe de Fukushima a profondément changé la vision des Japonais quant à l'énergie nucléaire. C'est ainsi que les autorités se sont trouvées dans l'obligation d'un audit général de l'ensemble des réacteurs du pays, avec à terme la hausse du niveau de sécurité des dites installations et une remise à plat de la politique énergétique à mener au cours des décennies à venir.

Dans ce cadre, le dernier réacteur nucléaire, encore en service dans le pays (Tomari 3, dans le nord de l'archipel), est en cours d'arrêt depuis ce matin. Ainsi, sur un parc de 54 réacteurs en service avant le tsunami, plus aucun ne sera en service à partir de demain, 6 mai 2012. Les 50 réacteurs que compte encore le Japon ont en effet été successivement stoppés pour maintenance, avant de subir des tests de résistance et de recevoir l'aval des autorités locales quant à leur remise en service. Or, depuis la catastrophe de Fukushima, influencées par leurs administrés, les autorités locales sont des plus réticentes. La récente validation des tests menés, par l'officielle Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), n'a rien changé aux légitimes inquiétudes de la population japonaise.

Pour compenser cette absence d'électricité d'origine nucléaire (soit environ 30 % de l'électricité nationale avant le drame de Fukushima), les centrales thermiques ont été poussées au maximum tandis que simultanément les clients (sociétés comme particuliers) sont appelés à réduire leur consommation et voir le coût du kWh augmenter chez certains opérateurs. Si globalement, cette solution a pour le moment permis d'assurer une alimentation relativement régulière en électricité (aucune coupure massive et durable n'a eu lieu pour le moment), l'approche de l'été et du recours massif aux climatiseurs fait craindre des coupures ciblées pour éviter une panne de grande ampleur ...

C'est dans ce cadre qu'aujourd'hui, plus d'un an après Fukushima, et alors que les conséquences de cette catastrophe se feront encore sentir durant des décennies, le gouvernement et les industriels plaident pour la relance rapide des réacteurs nucléaires ayant démontré leurs aptitudes à résister aux catastrophes naturelles définies par le cahier des charges de contrôle ... Face à eux, les Japonais se prononcent majoritairement pour une sortie du nucléaire, mais seule une minorité exige un arrêt immédiat.


En conséquence, il est probable que l'on s'achemine, à plus ou moins court terme, vers un redémarrage progressif de la majorité des 50 réacteurs encore opérationnels, mais une évolution de la proportion de nucléaire, dans le mix électrique national, à plus de 50% en 2030, apparaît désormais peu probable.

Commenter cet article