Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

Les legislatives dans l'Yonne - Les associations citoyennes, écologistes, humanistes et culturelles interpellent les candidats...

3 Juin 2012, 05:45am

Publié par Collectif d'action des 3 vallées

question-mark1.jpg

Législatives dans l’Yonne :

 une organisation, une question

L’Association Yonne Lautre propose aux associations citoyennes, écologistes, humanistes et culturelles icaunaises, aux syndicats icaunais, de s’adresser à tout(e)s les candidat(e)s des 3 circonscriptions de l’Yonne.
Il s’agit d’interpeller les candidat(e)s chacun sur notre question essentielle.
Pour ce faire, nous rassemblerons nos questions, les publierons, avec ensuite, les réponses reçues sur le site par les candidat(e)s qui répondront.
Merci de nous écrire pour que nous publions votre question (à vous associations), pour que nous publions vos réponses (à vous candidat(e)s). (Les réponses serons publiées dans l’ordre d’arrivée).
Bien solidairement,
la rédaction de Yonne Lautre

Nos questions aux candidat(e)s aux législatives dans l’Yonne

Commerce équitable

Nom de l’organisation Question & Réponses
APCE 89 Association de Promotion du Commerce Equitable de l’Yonne Quel développement et quelle relation économique avec les pays du Sud souhaitez-vous défendre ?

Culture

Nom de l’organisation Question & Réponses
Art Libre Espace En tant qu’association à vocation culturelle et artistique, nous souhaitons que la politique culturelle de l’État devienne un soutien des lieux de présentation et de diffusion des arts visuels et graphiques à tous les échelons du territoire. Il n’est pas normal de sélectionner par l’argent la possibilité qu’aurait un artiste d’exposer.
Il n’est pas normal que l’Etat dresse un système oligarchique pour faire la promotion d’un petit nombre d’artistes et tombe ainsi dans le système libéral du "business-art" du quinquennat passé.
Questions : madame, monsieur le candidat à la députation êtes-vous prêt à initier, appuyer et voter une loi qui permette l’accès de l’art à nos concitoyens en démultipliant les lieux d’expo sur le territoire et en les mettant gratuitement aux services des artistes et cela avec des subventions d’Etat distribuées de manière équilibrée et rigoureuse au profit du plus grand nombre ? Dans cet esprit êtes-vous prêts à appuyer une réforme de l’enseignement des arts plastiques en réintroduisant les fondamentaux des pratiques de base, l’enseignement de l’histoire de l’art et la mise en place de véritables ateliers artistiques dans les lycées et collèges ?

Droits humains & citoyens

Nom de l’organisation Question & Réponses
ADMD 89 Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité Si vous êtes élu(e) , voterez-vous pour ou contre une loi qui permettrait à chaque citoyen de décider de sa fin de vie et de demander une aide active à mourir ?
La section Yonne Nord/ St Julien du Sault de la Ligue des Droits de l’Homme Tout être humain est universel : c’est ce que proclament le préambule de la Constitution et la Déclaration Universelle ( " Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits" ; "Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits"). Reconnus comme faits de naissance, ils sont dits naturels. A l’évidence, il s’agit donc du droit...de vivre.
La question concerne les moyens d’y parvenir, sur tous les plans.
Nous ne sommes pas ignorants des réalités sociales et économiques et nous ne voulons pas faire l’ange.
Mais la position de principe qui règle notre Constitution et la vie des nations est insistante, pour chaque vie humaine : c’est aux politiques de l’inscrire dans leurs programmes.
Notre question est donc la suivante : comment intégrez-vous la Déclaration Universelle et ses divers additifs dans votre projet de société, sur les plans du travail, du logement, de l’alimentation, de la santé, de la scolarité et de la formation, de la justice et de l’égalité, du respect dû à chacun, des libertés, de la famille ?

Écologie, Environnement

Nom de l’organisation Question & Réponses
Collectif de campestriens

Quelle sera votre position vis à vis de l’extension de la décharge de Champigny, accordée à la Coved par M. le préfet le 29/12/2011 ? Sachant que cette décharge :
- se trouve à 200 m d’une clinique psychiatrique
- qu’un risque réel de pollution des nappes phréatiques existent et que 3 communes y puisent leur eau (nombreux incendies répertoriés)
- qu’un risque de pollution de l’air existe pour les riverains sous le vent (bien qu’il y ait une torchère)
- qu’avec l’augmentation de 24 à 60 000 tonnes, le trafic routier augmente considérablement, posant des nuisances aux riverains des 10 communes voisines traversées et dont l’infrastructure routière n’est pas adaptée et subie de graves détériorations
Deux recours ont été déposés au tribunal de Dijon, pour contester cette décision, par les mairies des communes traversées par les camions et l’ADENY d’une part, et le Directeur de la clinique, d’autre part. Suite au jugement à venir, Soutiendrez vous notre lutte à revenir à un tonnage de 24 000 tonnes ?
De plus, est-il judicieux de laisser la gestion de cette décharge à une société privée, qui cherchant le profit, a intérêt à diminuer les coûts de gestion au détriment de la sécurité des populations et d’augmenter les coûts des tonnages à traiter, d’autant plus si elle agit en quasi monopole sur le département ?

 

 

 

Voir l'Yonne l'Autre http://yonne.lautre.net

Commenter cet article