Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

Mégadécharge de la Vallée du Créanton Brèves le 12 mars Manifestation silencieuse

8 Mars 2012, 06:03am

Publié par Collectif d'action des 3 vallées

 

CONSTATS CONTRADICTOIRES DU RAPPORT
ANNUEL D’EXPLOITATION COVED 2010
1.- PRÉAMBULE :
Ce rapport d'exploitation pour l’année 2010 nous est transmis

en août 2011; il convient de rappeler qu'il s'agit d’un site pollué

sur des terrains incompatibles et dont les autorisations et les
 

conditions d'exploitation ont toujours été contestables.

En particulier, l’autorisation préfectorale pour cette exploitation en

rehausse a été imprudemment accordée malgré les précédents

dysfonctionnements d’exploitation reconnus et les mises en demeure

de 2008, ce que notre dossier de constats ne manquera pas de

rappeler, mais en outre par non respect de la réglementation de la

part de la Préfecture de l’Yonne.

Les associations membres de la CLIS ont unanimement condamné la procédure employée par notre précédent Préfet, ce qui figure dans le

compte rendu de la CLIS 2010.

En effet, la Commission d'Information et de Surveillance n'a pas été

consultée et a été réunie qu'après cette autorisation qui ressemble

davantage à une régularisation précipitée d'une initiative de l'exploitant

qui ne se soucie plus de procédures administratives.

Cette manière cavalière a contraint notre association à établir une

requête auprès du Tribunal Administratif de Dijon

 

(Dossier n° 1001670-2) qui ne manquera pas de condamner l’irrégularité

du procédé ainsi que l’absence d’enquête publique.

Le site étant déjà saturé, aucune exploitation ni dépôt de déchets

n’auraient dû être effectués en 2010.

Ce rapport d’exploitation2010 illustre la désinvolture de Coved

habituée à la mansuétude de la préfecture.
2.- RELEVÉ D’ANOMALIES DU RAPPORT COVED :


Après les événements et l’obtention d’autorisation de rehausse dans

les conditions décrites, la publicité COVED (partie 1) paraît indécente.

Ce rapport ne comporte que 28 pages dont une grande proportion est

graphique ou reproduction photographique.
 

Il comporte un organigramme du personnel, intéressant mais sans

référence pour contacter les responsables ou le site (grande importance

pour les affirmations concernant les nuisances olfactives !).

On y trouve :
 

_ La répétitive carte d’implantation des « nez »
 

_ Les nombreuses photos du matériel employé qui seraient plus à

leur place en annexe.
 

_ La figure 19 est une photo tronquée !

_Des cartographies toujours aussi peu lisibles ou mal légendées

(figure 10, 14)
_La photo aérienne annuelle affectée du positionnement inchangé et

approximatif des piézomètres. (Le seul intérêt de cette répétition est

de démontrer que seul le piézomètre A est représentatif des

écoulements du site, le B étant situé sur l’axe de drainage de la

vallée).

Le plan du site devant figurer en annexe 1 est « oublié » ! Telles

les analyses du Pz3 du 07-09-10.

Il est donc impossible de considérer ce dossier comme complet.

Le lecteur a l’impression qu’il est un client potentiel et que l’on

s’adresse a lui comme s'il ne connaissait pas la COVED !

Si la présentation de ce rapport d’activité a été le même pour les

services officiels, il faut se demander comment il peut être accepté

sur ce modèle depuis des années ?

Page 1

Suite: aflèche petite CONSTATS CONTRADICTOIRES DU RAPPORT

 ANNUEL D’EXPLOITATION COVED 2010

2 septembre 2011
D
ocument : PDF
106.7 ko

 

 

 

Dossier précédent:  aflèche petite  http://0z.fr/LIuyz

Commenter cet article