Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

Patates OGM - SOUTIENT AUX LIBERATEURS DE PATATES OGM DE WETTEREN

11 Octobre 2012, 13:07pm

Publié par Collectif d'action des 3 vallées

Capture1

 

Capture11.PNG


Le 29 mai 2011, au centre de l’ILVO de Wetteren, 500 personnes, paysan(ne)s

et citoyen(ne)s, se sont rassemblées pour dénoncer l’absurdité de
l’implantation en plein champ, d’un essai de pommes de terre transgéniques.
Capture2
• L’essai visait à tester une résistance accrue au mildiou.

• Un échange a été entrepris  entre les pommes de terre GM de l’essai et

une variété non transgénique naturellement résistante à la maladie.

• Un nettoyage partiel de la parcelle a ainsi été effectué afin que la variété

saine puisse se développer.

• L’objectif de cette action était de démontrer que des alternatives existent

et que les plantes GM ne sont pas LA solution pour la recherche.

• 36 faucheuses et faucheurs volontaires français(es) ont pris part à cet
échange, conscients que les plantes GM ne s’arrêtent pas aux frontières.
Si nous refusons les OGM dans les champs, nous ne pouvons pas les laisser
s’installer chez nos voisins !

• La lutte est internationale et il nous semble légitime d’agir en solidarité et
soutien envers nos voisins belges.

Capture3.PNG

Capture6
À Wetteren, le 4 mai 2011, 108 pommes de terre OGM de différentes
constructions génétiques ont été plantées en plein champ :

• 26 lignées de la pomme de terre Désirée, par un consortium d’institutions :

- l’Institut de recherche publique flamand (ILVO),
- l’Institut flamand pour les biotechnologies (VIB),
- la Haute École de Gand (grande école supérieure pluridisciplinaire de Belgique),
- l’université de Gand (UGent) ; promotrice de l’essai.

Ces plants sont la propriété de l’université de Wageningen (Pays-Bas), initiatrice
du projet DuRPh (résistance durable contre le Phytophthora).

• 1 lignée de la pomme de terre Fortuna, par le semencier BASF.
Capture5

• Cette manipulation génétique consiste en l’insertion :
- d’un à trois gènes de résistance au mildiou, issus de plantes de la famille
des solanacées (variétés sauvages des Andes non brevetées) ;
- du gène NPT-II, conférant la résistance à certains antibiotiques (la
kanamycine, la néomycine et l’amikacine) ;
- de gènes de bactéries (Agrobacterium tumefaciens) ;
- du gène AHAS de résistance aux herbicides de type imidazolinone (BASF).

• Aucune étude sanitaire, préalable à cet essai, n’a été réalisée sur ces
pommes de terre GM destinées à la consommation.

• La recherche publique se doit de pérenniser ce qui existe déjà, à savoir
les variétés non transgéniques et naturellement résistantes au mildiou
telles les Biogold, Bionica, Toluca, Sarpo Mira.

• Malgré un avis mitigé du Conseil consultatif de biosécurité belge
(équivalent français du Haut Conseil des biotechnologies), les ministres
Onkelinx et Magnette ont, en 2011, délivré l’autorisation de l’essai.

 

Capture8
Cette technologie de modification du vivant contribue à une industrialisation
de la terre ; c’est une marche forcée vers le productivisme (intrants
chimiques) et la dépendance (brevetage).

Dans un contexte agricole fragile de monoculture, engendrant une
utilisation accrue de pesticides et d’intrants chimiques, la Belgique a
besoin de solutions saines, pérennes et exploitables.

L’ILVO et les universités doivent unirCapture4.PNG
leurs efforts vers une recherche en
adéquation avec leur système agricole,
afin de préserver la richesse et la qualité
de leur sol et de respecter l’attente des
consommateurs.

Un paysan dont la culture sera contaminée
par un OGM voisin, outre le grave préjudice
subi d’une pollution génétique, encourt le
risque de voir sa production revendiquée
par l’obtenteur (semencier) de l’OGM
breveté.

Toutes les cultures conventionnelles, les labels AOC, biologiques
et régionaux sont menacés par la propagation des OGM dans
l’environnement.

Sous couvert de recherche scientifique et publique, cet essai en plein
champ a eu pour seul objectif d’accroître l’acceptabilité sociale des OGM.

 

Capture7

Capture9
Capture1


        
                                           
                                                                 

Nom * : ....................................................
Prénom * : .............................................
Adresse * : ...........................................
Code Postal et Ville * : .......................
Courriel * : ..........................................

* facultatif

Je joins un chèque de : ................. €, à l’ordre de : CSFV global
• merci de préciser au dos : patates Wetteren

Capture10.PNGCSFV - 3 Allée des Agudes - 31770 COLOMIERS

OU

J’effectue un virement à :

Crop Résistance [triodos BIC:TRIOBEBB]
compte : BE 59 5230 8045 6626

Infos et contacts :
Belgique : http://fieldliberation.wordpress.com
France : vigilanceogm21@mailoo.org


desintox.PNG





Commenter cet article