Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

SICLI - Les dernières nouvelles des SICLI - 21 mars 2013.

21 Mars 2013, 07:45am

Publié par c3vmaisoncitoyenne

casque

 

Rappel :

La justice leur a imposé une astreinte de 500 euros par camion et par gréviste qui l'empêcherait d'entrer. Donc, ils ne bloquent rien.
Ils sont selon l'heure 30/40 à l'entrée de jour et de nuit. Ils ont des tentes et un bungalow. Le feu de palette leur tient chaud.
L'un d'entre eux semble décidé à entamer une grève de la faim ce soir.
Leurs besoins : du soutien, du soutien et du soutien.
De la présence sur place, des messages et plus concrètement : de la nourriture et des fonds (il y aura des tracts à tirer). Des tracts sont en élaboration et des distributions devraient être organisées sur les marchés du département.
Une réflexion est en cours pour "animer" le lieu afin d'y attirer du monde (spectacle? expositions? à voir).
                        
(((((((((((((((-))))))))))))))

Au nom des grévistes,
Bonjour,

Nous apprenons, sans avoir le document entre les mains, qu'une
ordonnance du juge des référé ordonne à quelques salariés du site
de débloquer l'entrée, assorti d'une astreinte de 500€ par heure
et par personnes ; et que compte tenu qu'il juge que ce mouvement
est minoritaire, ordonne également, l'évacuation par la force publique.

Nous sommes profondément scandalisés par la lourdeur de ce
jugement, qui fera certainement date dans la longue histoire de
l'exploitation de l'homme par son prochain.
Que la justice elle-même soutienne, avec cette force, les intérêts
d'une entreprise privée, qui bafoue chaque jour les loi du pays
où elle prospère, prouve sans ambigüité aucune, le parti pris dans
l'Yonne ! de la justice pour les intérêts de l'argent.
Jamais nous ne pourrons payer les sommes auxquelles nous
avons été condamnés. Une telle condamnation dans un état de
droit, c'est l'équivalent d'une condamnation à mort dans un
état de non droit. Voilà jusqu'où, la justice de notre département
est descendue !

Les portes seront donc ouvertes aujourd'hui, que les intérêts privés
se régalent. La justice offre un pont d'or à notre employeur pour
continuer à exploiter, mais aussi harceler et violenter les salariés par
l'intermédiaire de l'homme qu'il a mandaté à cet effet, et qui fait
également l'objet de poursuite pour ces faits autrement plus graves.
Nous verrons bien comment la justice traitera son cas.

Mais nous ne renoncerons pas à nos droit, que la chose soit
entendue.
Qu'il soit aussi entendu que nous ne nous opposerons plus à
ceux qui voudront se faire justice eux-mêmes, comme nous
l'avons fait jusqu'ici, parfois au risque de notre propre vie.
C'est à vous qu'il appartient de garantir la sécurité et la santé
des travailleurs, nous ne vous aiderons pas à faire votre travail.

Nous vous informons que certains d'entre nous ont pris la
décision de cesser de s'alimenter aussi longtemps qu'il
le faudra, et jusqu'à ce que la vie les quitte s'il le faut.
Croyez-bien que cette situation sera largement médiatisée.
Mesurez-bien la gravité de la situation ! Car vous en êtes
entièrement responsables.

Nous vous informons également que nous allons saisir la
justice pénale pour plusieurs délits, dont des entraves aux
instances dans et hors la procédure PSE, le harcèlement
moral des syndiqués CGT par Mr Engels,et bien entendu,
nous engagerons au nom du CE usine, une action au civil
en contestation tant sur la forme que sur le fond, du projet
de réorganisation des activités logistiques et production et
de ses conséquences sur l(emploi. Derrière cela, nous prenons
l'engagement solennel d'aller défendre chaque gréviste qui se
verra privé de son emploi, devant la juridiction prud'homale et
jusqu'en cassation s'il le faut.

Nous ne partirons pas avec la honte de n'avoir pas combattu
l'injustice jusqu'au bout de nos force. Vous devrez vivre avec
celle de n'avoir pas de eu la moindre considération pour la vie
de ceux que vous aurez tué et qui vous ont enrichi.

Au nom des grévistes,

Mr Folgado José-Carlos

DS CGT
Article précédent  400 F 21916180 bhyARZN05JFmPzxeb8EPdlPryUaykTJB

Commenter cet article