Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

Mouv'Art expose à JOIGNY ! Chateau des Gondy - Rencontres Intemporelles jusqu'au 6 octobre

18 Septembre 2013, 05:05am

Publié par c3v maison citoyenne

Hors Thème
Exposition du collectif
Mouv'Art en Bourgogne
 

 

du 7 septembre au 6 octobre
 
Dans les salles du Château des Gondi a Joigny (coté église St jean)
tous les jours sauf le lundi de 14h à 18h
les 14 et 15 septembre pour les journées européennes du patrimoine de 10h à 12h et 14h à 18h
du 2 au 6 octobre 5 émes Rencontres Intemporelles de Joigny de 10h à 12h et de 14h à 18h

"Depuis depuis 2010 la ville de Joigny nous a ouvert les grandes salles du château des Gondi.

Cette année, 20 artistes du collectif Mouv'Art en Bourgogne ont décidé de ne pas avoir de thème, chaque artiste présentera son univers, la seule contrainte: des œuvres de 80 x 80 cm minimum.
Les artistes :

Emma Ash, Marie Chapelet, Alain Créa'ch, Marie Desforges, Dogal, Véronique Fanti, François Fildier, Véronique Giarrusso, Grimo, Nathalie Godinou, Jean-Christophe Humbert , Sylvie Laberrigue, Odette Lacaze, Patrick Loret, Mic Hahn, Marius Rech, Bernard Rousseau, Pierre Varenne , Lucas Veil, Walli°ch

Mouv'Art en Bourgogne a été choisi pour les 5émes Rencontres Intemporelles de Joigny
4 Artistes du Collectif investiront la Vielle Ville avec des œuvres éphémères sur le thème "Art et Patrimoine"
Isabelle De Voldére, Marie Desforges, François Fildier, Marius Rech
invitent le public à découvrir et à participer à ces Rencontres Intemporelles du 2 au 6 octobre."

 

Véronique Fanti
3 86 73 45 91/ 06 23 57 07 69
 
En savoir un peu plus...
Le collectif Mouv’art en Bourgogne présente une exposition jusqu’au 6 octobre, au château des Gondi, à Joigny. Véronique Fanti fait partie des vingt artistes qui y participent.

 

Véronique Fanti est avant tout une artiste engagée, comme tous ceux du collectif Mouv'art en Bourgogne, pour l'ouverture de l'art contemporain au plus grand nombre. « On tient à ce que les expositions soient complètement gratuites », précise l'artiste, qui promeut l'association depuis 2009.

De l'artothèque
aux expositions

Sensible à l'art depuis l'enfance, elle découvre l'univers artistique icaunais il y a 23 ans en assistant aux cours d'histoire de l'art animé par Michel Hergibo, à l'Université pour tous de Joigny.

« Il donnait une autre vision de l'art. Dans son atelier, chacun avait son propre univers. Parmi ses élèves, il y avait Chantal Decours et Elisabeth Jeannin qui sont, avec Sylvie Bruno et Georges Bassan, à l'origine du collectif Mouv'art en 2000. » L'objectif de Mouv'art est d'ouvrir les espaces à l'art. Y compris chez les particuliers. Moyennant finances, ces derniers pouvaient, au départ, louer une 'uvre pour l'exposer chez eux, selon le principe de l'arthotèque. Mais en 2005, le collectif change de local et ne dispose plus d'un espace suffisant pour stocker.

À partir de ce moment, le collectif privilégie l'exposition. L'association, qui devient Mouv'art en Bourgogne en 2008, compte à ce jour 90 adhérents dont 80 artistes résidant en Bourgogne. En investissant des sites de caractère, elle incite chaque artiste à s'exprimer à sa guise. Pour défendre son action artistique, le collectif n'hésite pas non plus à s'associer avec d'autres associations culturelles.

Après le cloître de l'abbaye Saint-Germain à Auxerre, l'abbaye de Pontigny ou les Abattoirs à Avallon, Mouv'art investit aujourd'hui les grandes salles du Château des Gondi, à Joigny. L'exposition « Hors thèmes » y présente le travail de vingt artistes dont la seule contrainte fut de faire grand (80 x 80 cm minimum). Ces peintres, sculpteurs, céramistes, dentelliers, dessinateurs ou adeptes de l'art numérique, nous plongent dans leur univers de prédilection.

 

Pratique. www.mouvart-en-bourgogne.fr.

Espace Mouv'Art, 2 rue de l'Yonne, à Auxerre.

 
 
affiche Gondi 2013 allégée.jpg affiche Gondi 2013 allégée.jpg
874 Ko  
Afficher   Partager   Télécharger  
Mouv'Art expose à JOIGNY !  Chateau des Gondy - Rencontres Intemporelles jusqu'au 6 octobre

Commenter cet article