Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
c3v Maison citoyenne - JOIGNY - YONNE

C3V Maison citoyenne vous présente sa "Soirée lecture" avec Laurent Grisel - Mardi prochain, 8 avril, Peter Weiss : « Bruegel et Kafka avaient peint des paysages universels, fins, transparents... »

10 Mars 2014, 08:07am

Publié par c3v maison citoyenne

Peter Weiss

Peter Weiss

"Ces merveilleux instants de lecture"

avec Laurent Grisel

Mardi 8 avril

librairie Bis repetita, 41 rue Gabriel-Cortel

à Joigny - 19h00 (Un peu avant si possible...)

 

               Berlin, Porte de Brandebourg

Peter Weiss | L’esthétique de la résistance

Bonsoir,

Ce mardi 11 mars, nous conclurons la première partie du premier volume : nous sommes à Berlin pour la dernière fois, le 8 avril prochain nous serons en Espagne. 

Avant le départ, assis sur le sol de la cuisine, c'est un moment de méditation, le narrateur reconsidère et synthétise sa pensée, ses résolutions, telles qu'elles se sont formées depuis le début du roman : " Tout ce qui avait fait l'objet de débats
depuis la rencontre avec l'autel de Pergame se concentrait en une vision fondamentale, (...) un choix de vie (...) "

Au tout début de cette séquence, le narrateur réaffirme l'attachement de sa génération à la révolution d'octobre, à la Russie soviétique. Durement : " Nous approuvions l'intolérance avec laquelle on agissait là-bas. Il y a là, dans la manière dont Peter Weiss compose son roman, quelque chose d'ironique et de tragique car c'est précisément à partir de ce point de vue rigide, absolu, que sont développées des recherches et des interprétations dont nous savons, nous, lecteurs bien après, qu'elles sont strictement opposées à ce que fut le stalinisme. Cette contradiction est un des ressorts dramatiques du roman : elle contient tous les conflits à venir et, peut-être, leur résolution.


Le narrateur réfléchit de nouveau à sa vocation d'écrivain, à sa recherche d’œuvres qui satisferaient ses aspirations. Deux œuvres sont alors juxtaposées dans sa rêverie : celle du peintre Bruegel et celle de l'écrivain Kafka. Vous entendrez, les descriptions-interprétations qu'en fait Peter Weiss sont extraordinaires.
Et c'est à partir d'elles, confrontées au récit d'un écrivain prolétarien, Klaus Neukranz, qui raconte les barricades du Wedding, à Berlin lors de la révolutions de 1918, que la réflexion historique et politique sur ce qu'est le prolétariat, sur ce que devraient être ses alliances pour renverser la dictature, est relancée et élargie, de façon neuve, en rupture avec les positions des partis politiques de l'époque ; l'art n'est pas seulement l'objet d'un questionnement politique, c'est lui, aussi, qui questionne la politique.

Toutes les couleurs de la pensée se succèdent, se mêlent, dans cette lecture : la rage, l'inquiétude, la contemplation, l'euphorie de voir surgir une idée nouvelle au milieu des rapprochements, dans la dérive des souvenirs, la pitié pour ses parents et camarades épuisés par le travail, la honte de se sentir pris, soi-même, dans des modes de penser autoritaires, l'espoir et l'expérience d'une libération.

 



Ces lectures sont organisées par le collectif C3V maison citoyenne de Joigny. Vous êtes attendus à 19h00 dans la belle et accueillante librairie Bis repetita, 41 rue Gabriel-Cortel à Joigny.  Et si possible un  peu avant : pour prendre le temps de s'installer et de commander, si on veut, de délicieux jus de fruits pressés à l'instant.
On peut venir sans avoir assisté à la lecture précédente : la lecture est précédée d'une brève présentation - ensuite, on est pris dans le tourbillon des pensées et des événements.

Bien amicalement,
Laurent Grisel

 


Post-scriptum : ce dimanche matin vers 11h35, je serai interrogé par l'animateur de Couleurs week-end, sur Radio France Bleu / Yonne, à propos de ces lectures du roman de Peter Weiss - à votre poste...

 

Prochain rendez-vous le mardi 8 avril (en Espagne...)

l'autel de Pergame - Grand autel de Zeus - (Asie Mineure),

l'autel de Pergame - Grand autel de Zeus - (Asie Mineure),

Commenter cet article